Skip to main content

En France, 73 % d’entre nous n’ont pas la notion d’écologie digitale. Pourtant, le web est responsable de 50 % de plus d’émissions de gaz à effet de serre que le transport aérien ! Nous parlons souvent de cycle de vie d’un objet pour réduire son impact carbone et la consommation d’énergie utilisée pour le produire et pour le recycler. Cependant, être green ne s’arrête pas là. Dès la conception de votre site et durant toute sa durée de vie, vous pouvez devenir acteur de la diminution de son impact carbone et de la consommation d’électricité consommée lors de son utilisation. Voilà les quelques tips que Puzzle a réuni pour vous.

Éco-conception, qu’est-ce que c’est ?

Nous cherchons avec l’éco-conception à diminuer notre impact carbone. L’utilisation de votre site internet dépend de deux éléments consommateurs d’énergie : les ordinateurs, tablettes ou smartphones utilisés par vos internautes, et les datacenters qui récoltent et stockent vos données sur la toile.

Même le dématérialisé a de lourdes conséquences sur notre environnement. Prenez l’exemple d’un mail, qui rejette 19 grammes de CO2 lorsqu’il contient une pièce jointe. Pourtant, dans nos esprits, les 20 grammes d’une lettre que représente un timbre Marianne est responsable d’un plus fort rejet de CO2 compte tenu de son acheminement physique. Mais poussons la réflexion un peu plus loin : 34 millions de mails sont envoyés toutes les heures dans le monde. Sachant que 75 % de ces mails envoyés sont… des spams ! Cela veut dire que 484,5 tonnes de CO2 sont consommées inutilement toutes les heures d’après Grizzlead.

Au total, 7 à 10% de l’électricité mondiale est consommée par internet ; il est donc primordial que votre design UX-UI servent au mieux les internautes qui s’y rendent… et aussi la planète ! Notre conception de l’écologie ne peut pas s’arrêter aux objets physiques, tels que la fabrication et le recyclage de nos outils numériques. En tant que professionnels ou e-commerçants, nous pouvons réduire la consommation d’électricité de nos utilisateurs en rendant nos sites plus fluides.

Le deuxième élément sur lequel nous pouvons agir concerne la donnée. Deux facteurs sont à prendre en compte : l’hébergement de notre site et la donnée stockée. Les datacenters consomment autant d’électricité qu’une ville de 50 000 habitants juste pour la France. Être plus rigoureux en tenant compte de ces enjeux nous permet de réduire, à notre échelle, ces chiffres.

Quelques actions simples en faveur du green

L’espace utilisé pour l’hébergement d’un site dépend de sa conception et de ses caractéristiques techniques. Une étude a été réalisée par greenconcept-innovation.fr où plusieurs sites et services digitaux ont été repensés pour être plus “greens”. Beaucoup des solutions apportées sont simples, mais ignorées dans notre quotidien professionnel. Voici quelques éléments à considérer lors de la conception de votre interface digitale :

La taille de nos hébergements web
L’hébergement est une caractéristique technique qui dépasse souvent nos compétences et nous pousse à choisir une taille d’hébergement par défaut, souvent plus grande que nos besoins réels. Nous n’y pensons pas mais cela aussi porte de lourdes conséquences sur notre environnement.

Utiliser les certifications européennes dans le choix de ses datacenters
Nous devons être plus exigeants sur les hébergements et les datacenters que nous utilisons. C’est un sujet très technique mais où nous pouvons quand même nous fier aux certifications européennes sur la performance énergétique (ISO 500001) ou environnementale (ISO 14001). Ce sont ces centres de données qui consomment le plus d’énergies naturelles : en constant état de marche, les machines chauffent en permanence et demandent beaucoup d’eau pour être refroidies.

Sélectionner les données qui nous sont nécessaires
Les fameux cookies… ils nous embêtent et en même temps ce sont de véritables outils pour les entreprises. Entre publicités ciblées et informations sur les utilisateurs de nos sites internet, nous ne pouvons les ignorer ! Cependant, nous pouvons les adapter, demander uniquement les informations dont nous avons besoin par des paramètres simplifiés. Leur archivage souvent oublié peut aussi consommer moins d’espace de stockage.

Optimiser la taille des fichiers et des images
En tant qu’entrepreneurs, nous avons tendance à vouloir la meilleure qualité de visuels pour notre site internet, quitte à avoir une qualité plus haute que nécessaire. Ce raisonnement demande un stockage plus important, alourdit votre site qui perd de son ergonomie et ne sert ni vos clients, ni votre référencement naturel… et encore moins la consommation d’électricité consommée par les serveurs. Des outils de développement gratuits existent pour vous aider à évaluer votre performance énergétique, comme l’extension GreenIt qui vous offre un bilan de chacune des pages web que vous voulez analyser.

Du Design & Des News

Tous les mois, recevez nos analyses en vidéo des designs gagnants, des retours d’expérience et nos tips & conseils made in Puzzle.

    En conclusion

    Aujourd’hui, des mesures simples peuvent avoir un grand impact environnemental. Au moment de la création, puis de la vie de son site internet ou de son app, nous pouvons faire ces choix. Souvent, les avantages environnementaux sont étroitement liés aux bénéfices utilisateurs. Les tendances actuelles sont au minimalisme, aux architectures claires et à une fluidité dans la recherche d’informations. Avec des sites plus clairs et moins gourmands, on peut déjà faire beaucoup. Pensez-y pour votre stratégie digitale 😉

    Nos derniers articles

    Seth Godin.

    Le bouquin à ne pas rater : This is marketing de Seth Godin ou comment sortir du marketing à papa

    | Du Design & des Lettres | Aucun commentaire
    Le marketing s’épuise à cause des promesses non tenues et des beaux discours. Il a…
    nouvel écran d’accueil pour le site internet de Lapeyre.

    Design System : Comment Lapeyre repense son e-commerce

    | Breaking News | Aucun commentaire
    Repenser les parcours utilisateurs et le tunnel de vente, développer une expérience immersive… Comment enrichir…
    L'équipe Puzzle

    Workaholic s’agrandit et devient Puzzle, l’agence Marketing x Design

    | Breaking News | Aucun commentaire
    Après 15 ans d'activité, Workaholic fait sa mue et s'agrandit. Deux nouveaux associés rejoignent l'aventure.…

    Nos vidéos

    Continuez à explorer
    Notre portfolio
    Un projet ?
    Contactez-nous